fbpx
Hygiène orale

Mal de dent

Le mal de dent survient sans prévenir et peut se révéler particulièrement intense, surtout la nuit. Il est souvent le signe d’une affection des dents ou des gencives mais peuvent avoir d’autres causes. Un médicament antalgique peut soulager les douleurs dentaires mais la visite chez le dentiste est indispensable car lui seul pourra établir un diagnostic et prodiguer les soins dentaires nécessaires.

Quels sont les symptômes et les causes du mal de dent ?

La nature des douleurs de dent permet souvent d’en déduire la cause :

  • Une brève douleur dentaire aiguë au contact des aliments froids ou chauds, sucrés ou acides, ou lors du brossage, ou lors du passage d’air froid est le signe de collets sensibles ou de caries.
  • Une douleur sourde, lancinante ou pulsative, empêchant de dormir, est souvent due à l’inflammation de la pulpe dentaire lorsqu’une une carie se trouve à un stade avancé. La dent atteinte est sensible au toucher et au contact des aliments chauds.
  • Des douleurs localisées sur des gencives rouges, enflées et saignant au toucher sont le signe d’une gingivite (inflammation des gencives) ou d’une parodontite (inflammation du tissu qui rattache la dent à la gencive).
  • Les douleurs dentaires peuvent aussi être liées à un abcès, une inflammation des sinus, une mauvaise position du maxillaire, une otite, des troubles des nerfs faciaux ou une prothèse mal adaptée.

Quelles sont les complications éventuelles d’un mal de dent ?

Lorsque les douleurs sont dues à des caries ou à une parodontite et que ces affections ne sont pas soignées, elles peuvent entraîner une destruction ou une chute des dents.

Comment calmer le mal de dent en attendant la visite chez le dentiste ?

La visite chez le dentiste est indispensable le plus rapidement possible. En attendant la visite :

  • Appliquez une compresse humide et froide sur la joue.
  • Prenez un médicament contre la douleur (paracétamol par exemple). Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l’ibuprofène, pouvant masquer les signes d’une infection, il est recommandé en cas de douleur dentaire de demander l’avis de votre dentiste avant de les utiliser.
  • La dent douloureuse peut également être tamponnée avec une solution anesthésique à visée antalgique, toujours en attendant la consultation. La disparition de la douleur ne correspond en aucun cas à une guérison.

 

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page